août 13, 2022

VfL Wolfsburg : Schult espère plus de femmes dans le football

2 min read
La gardienne nationale Almuth Schult est fermement convaincue d'un changement en faveur des femmes aux postes de direction dans le football.

La gardienne nationale Almuth Schult est fermement convaincue d’un changement en faveur des femmes aux postes de direction dans le football.

‘Je pense qu’il est réaliste que dans quelques années, nous aurons 30 à 50% de femmes dans le football’, a déclaré le joueur de 30 ans du VfL Wolfsburg dans une interview avec le portail d’information ‘t-online’.

Une sorte de dynamique auto-entretenue est possible. ‘Lorsque nous aurons atteint 30 pour cent, il ne sera peut-être plus nécessaire d’en parler’, a déclaré Schult, qui a récemment également fait un travail de pionnier en tant qu’expert EM d’ARD et a reçu de nombreux éloges pour son travail.

En mai, Schult a publié un document de position sous le slogan « Le football peut faire plus » avec une initiative des femmes. Les exigences en matière d’égalité des genres incluent un quota contraignant de femmes aux postes de direction du football d’au moins 30% d’ici 2024.

En tant que mère de jumeaux, la championne olympique prône également de repenser les modèles de travail. «Le problème, cependant, est que beaucoup de gens hésitent à confier à quelqu’un un poste de direction pendant 30 heures. Mais pourquoi ne pas partager un tel poste avec deux personnes à temps partiel qui prennent des décisions égales ? »

Elle a donc renouvelé son souhait que les footballeurs prennent un congé parental au cours de leur carrière professionnelle. ‘J’attends qu’un footballeur prenne un congé parental de cinq mois. Pourquoi pas? En tant qu’employé, il a le droit de le faire. Vous devez préciser cela avec le club, bien sûr, mais ce n’est qu’humain de vouloir passer beaucoup de temps avec le nouveau-né.