septembre 18, 2021

Les joueurs de Melbourne contraints au « couvre-feu » avant la grande finale, Ross Lyon critique les conditions « extrêmes »

3 min read

Ross Lyon a soulevé des questions concernant le « couvre-feu » signalé aux joueurs de Melbourne avant la grande finale de l’AFL, le qualifiant d' »extrême ».

Melbourne se dirige vers sa première grande finale en 21 ans en tant que favori contre les Western Bulldogs alors qu’ils espèrent mettre fin à une sécheresse de 57 ans au poste de premier ministre.

LIRE LA SUITE: Les flics de Melbourne et Manly condamnés à des amendes après l’implication des entraîneurs dans une bagarre

Selon Caroline Wilson de The Age, le club ne ménage aucun effort dans sa préparation professionnelle pour le décideur, avec un « couvre-feu » à 21 heures imposé aux joueurs pour qu’ils retournent au Joondalup Resort où réside actuellement l’équipe.

« Ils n’appellent pas ça un couvre-feu, mais les joueurs l’appellent un couvre-feu », a déclaré Wilson sur Nine’s Footy Classé.

Melbourne ne ménage aucun effort dans ses préparatifs avant sa première grande finale en 21 ans (Getty)

« Alan Richardson, le responsable du football, a essentiellement dit que nous voulons que vous reveniez tous au complexe de Joondalup tous les soirs avant 21 heures et nous préférerions que vous dîniez tous ensemble au complexe.

« Ceux d’entre vous qui viennent de Perth à l’origine et qui ont des familles ici, si vous voulez aller dîner en famille ou entre amis, nous voulons que vous reveniez ici et dans vos propres lits à neuf heures. »

LIRE LA SUITE: Un grand requin blanc fait une brèche en pleine finale du titre mondial de surf

Le « couvre-feu » signalé n’a pas bien plu à Lyon, qui a entraîné des équipes jusqu’aux grandes finales en 2009, 2010 et 2013.

« C’est vraiment surprenant », a-t-il déclaré Footy Classé.

« Je ne pense pas que vous ayez besoin de règles pour les hommes adultes qui ont une opportunité de premier ministre dans deux semaines.

Selon Caroline Wilson, le responsable du football de Melbourne, Alan Richardson, est à l’origine du  » couvre-feu  » (Getty)

« Tout ce que je sais, c’est que vous fabriquez une tige pour votre dos. Que se passe-t-il si quelqu’un roule à 22 h ? Quelle est la pénalité ?

« C’est à une demi-heure du CBD, Joondalup, donc ils disent vraiment que vous devez être hors du CBD, de Fremantle, de Cottesloe à 20h30. Je pense que c’est un peu extrême. »

Wilson a également révélé que le camp des Démons avait provoqué des frustrations parmi les médias itinérants pour être moins disposés à répondre aux demandes d’interview.

« Cela a été frustrant pour les médias et c’est allé aussi loin que l’AFL que Melbourne n’a pas été aussi ouverte que les Western Bulldogs », a-t-elle déclaré.

« C’est juste une façon intéressante de gérer les choses. Je sais que l’AFL est frustrée parce que Melbourne est une équipe qui essaie de devenir l’une des puissances. »

Pour une dose quotidienne du meilleur des dernières nouvelles et du contenu exclusif de Wide World of Sports, abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Source link